Menu de Noël : apéritif (vegan)

Jingle bells, jingle bells, c’est bientôt Nooooël ! Et tout le monde sait que Noël, ça commence par l’apéritif – alors au lieu de vous proposer plein de recettes différentes et individuelles cette année, j’ai eu envie de vous faire comme un menu. Dans cet article et cette vidéo recette, je vous propose donc tout un menu d’apéritif à faire pour votre table du Réveillon.

 




 

Apéritif noël vegan

 

Apéritif noël vegan

 

Le beurre d’escargot

 

Soyez sans crainte : il n’y a ni beurre, ni escargot dans cette recette (et excusez cette sale photo mais de toute évidence en prenant mes photos de l’apéritif j’ai littéralement oublier de prendre ce dernier en photo, vous avez donc droit à une superbe capture d’écran). Et ne venez pas me dire « nianiania pourquoi tu dis que c’est des escargots alors que c’est vegan » – c’est le nom de la recette d’origine, et il n’y a pas d’escargot non plus dedans. C’est tout simplement comme ça qu’on appelle le beurre utilisé pour faire cuire les escargots et les assaisonner… Et je peux vous dire que c’est cet assaisonnement qui fait tout, car en goûtant cette recette, tout ce que j’ai pu dire, c’est « ça a un goût d’escargot« . La seule modification que j’ai apporté, c’est que je n’ai pas mis d’échalote (car je prépare autre chose à l’échalote fraîche pour mes recettes de Noël), mais libre à vous d’en mettre si vous en avez envie.

D’ailleurs, vraiment, d’où nous est venu l’idée de manger des escargots ? Non seulement c’est horrible, mais en plus c’est insipide en goût (sans le beurre) et tout bonnement dégoûtant en texture.

Ma foi, si vous êtes fan d’escargots, vous pouvez très très bien réaliser ma recette de PST et finir en faisant revenir les PST dans cette margarine d’escargot. Je l’ai d’ailleurs fait l’année dernière, et c’est assez troublant – mais comme je ne suis pas fana d’escargot en soi (combien de fois je vais réussir à dire escargot dans cet article ?), je m’en suis arrêté à la confection de cette margarine… Que j’utilise pour faire des tranches de pain à l’ail, absolument délicieux pour l’apéritif !

 

Pour faire cette margarine d’escargot, il vous faudra donc :

  • 100g de margarine
  • 1 gousse d’ail
  • du persil frais
  • de sel et de poivre
  • facultatif : du bon pain frais pour faire du pain à l’ail

 

Il suffit de râper la gousse d’ail finement dans un petit bol. Hachez le persil finement aussi, ajoutez-le au bol avec la margarine, ainsi qu’un peu de sel et de poivre. Mélangez bien à la fourchette, puis au choix : tassez la margarine dans un tupperware (pour pouvoir l’en retirer ensuite), ou dans un joli pot en verre (si vous ne comptez pas le sortir ensuite), ou faites un boudin avec du film plastique (comme le beurre d’escargot classique). Laissez-le au frais jusqu’à en avoir besoin – le tout tient assez longtemps au frigo, vous pouvez aisément préparer cette recette plusieurs jours à l’avance.

Pour faire le pain à l’ail ensuite en utilisant cette margarine, c’est très simple : coupez des tranches de pain frais, étalez-y de la margarine à l’ail, puis passez le tout quelques minutes au gril (alternativement, à la poêle). A déguster tout de suite. Vous pouvez aussi simplement servir ce « beurre » d’escargot tel quel à table, pour le tartiner sur des toasts ou du pain frais.

 

Apéritif noël vegan

 

La focaccia sans pétrissage aux oignons caramélisés

 

Voici une recette qui ne manquera pas de ravir les palais… Le tout, quasi sans efforts ! Je vous ai déjà partagé cette année ma recette de focaccia sans pétrissage : il suffit de mélanger les ingrédients ensemble, puis de laisser la levure faire tout le travail. La focaccia met du temps à monter, c’est indéniable – mais en terme de temps de confection, vous mettrez très peu les mains à la pâte. Facile donc de la préparer la veille (et de cuire les oignons en avance également) puis de la cuire le jour même. Je vous conseille de procéder de cette façon, car rien n’est meilleur qu’une focaccia fraîchement cuite.

 

Pour cette focaccia, il vous faudra :

 

Pour faire les oignons caramélisés, coupez-les en lamelles moyennes (pas trop fines surtout). Faites-les revenir à la poêle dans de l’huile chaude, avec du sel. Quand ils sont translucides, ajoutez une cuillère à soupe de sucre, mélangez bien, puis laissez dorer en mélangeant régulièrement. Quand les oignons sont dorés, sortez la poêle du feu et laissez le tout refroidir. Ne poussez pas trop la cuisson, étant donné que les oignons repasseront au four ensuite.

Puisque c’est servi en amuse-bouche, histoire d’éviter d’étouffer les convives, j’étale beaucoup plus la pâte à focaccia que sur ma recette d’origine, pour obtenir une focaccia plus fine. Une fois la pâte étalée, laissée à pousser à nouveau, et prête à être cuite, j’étale sur la surface les oignons caramélisés de façon généreuse. Je fais ensuite les fossettes de la pâte avec mes doigts huilés. Essayez d’aplatir les oignons sur la surface de la pâte pour qu’ils ne crament pas au four – et d’ailleurs, faites cuire votre focaccia un étage plus bas que d’habitude dans le four, pour que les oignons ne noircissent pas.

Après environ 20 minutes de cuisson, la focaccia devrait être bien dorée. Sortez-la du four, laissez-la refroidir, puis coupez-la en cubes avant de servir.

 



 

Apéritif noël vegan

 

Les petits croissants à la saucisse

 

Ceux-là, ce sont mes petits chouchous. Je les fais pour les occasions spéciales et vraiment, il faut me retenir de toutes mes forces pour m’empêcher de tous les manger, les uns après les autres. Ils sont ultra croustillants, et ne demandent que deux ingrédients : une pâte feuilletée (ronde), et vos saucisses végétales préférées. C’est tout ! Grâce à ça, vous obtiendrez 20 petits croissants à la saucisse – vous pouvez probablement en faire plus si vous coupez des triangles de pâtes plus étroits, et obtenir par exemple, 24 croissants. C’est à vous de voir.

 

Pour faire ces petits croissants à la saucisse, il vous faudra :

  • 1 pâte feuilletée ronde
  • des saucisses végétales de votre choix (j’utilise les merguez de chez Wheaty)

 

Pour commencer, coupez vos saucisses : vu que j’utilise les merguez Wheaty (que j’adore, c’est quasiment le seul produit de ce type déjà tout prêt que j’achète de temps en temps), qui sont donc au nombre de 5, je coupe les merguez en 4 pour avoir 20 morceaux de saucisse d’environ 2 centimètres de long. 

Ensuite, préchauffez votre four à 200°C et déroulez votre pâte feuilletée. Commencez par la couper en quarts, puis découpez chaque quarts en 5 triangles (avec la pointe du triangle se trouvant au centre de la pâte). Pour faire les petits croissants, placez un bout de saucisse sur le bord d’un des triangles, puis roulez vers le centre en enfermant la saucisse au milieu de votre pâte. C’est aussi simple que ça. 

Posez tous vos croissants sur une plaque de four couverte de papier cuisson (j’utilise celui de la pâte feuilletée). Je les dore personnellement avec mon éternel mélange café / lait végétal avant de les enfourner une vingtaine de minutes. Pour une touche gourmande en plus, vous pouvez mettre du râpé végétal sur les croissants avant de les enfourner. Une fois bien dorés, laissez refroidir puis servez.

 

Apéritif noël vegan

 

Les bretzels au chocolat

Vous vous rappelez des Mikado ? C’est quand même fou de se dire que ça coûte aussi cher, alors que ce sont littéralement… des bretzels trempés dans le chocolat. Je vous propose d’en faire maison pour une petite touche sucrée pour votre apéritif, en plus évidemment de faire ma recette des truffes au chocolat classiques. Personnellement, je ne suis pas fan de truffes – je sais, je sais, c’est scandaleux, mais vraiment, je ne leur trouve pas grand intérêt hahaha. Alors que les bretzels au chocolat ? Avec les petits éclats de sel, le bretzels croquant, le chocolat noir et généreux ? Un pur délice.

 

Pour faire environ 15 bretzels au chocolat, vous aurez besoin de :

  • 100g de bon chocolat noir
  • quelques gouttes d’huile
  • des bretzels

 

Dans un bol, faites fondre le chocolat – si vous le faites comme moi au microondes, surtout, allez-y petit à petit pour ne pas le brûler. Ajoutez quelques gouttes d’huiles pour le rendre un peu plus fluide. Munissez-vous ensuite d’une fourchette et de vos bretzels : trempez entièrement le bretzel dans le chocolat, puis enlevez l’excédent. Il faut vraiment enlever ce qu’il y a de trop au maximum, pour faire autant de bretzels que possible. Posez le bretzel à plat, sur une plaque ou une assiette plate couverte de papier cuisson. Recommencez jusqu’à ne plus avoir de chocolat, puis laissez prendre au frigo avant de déguster.

J’utilise des bretzels en forme de bretzels classiques, mais vous pouvez aussi utiliser des bâtonnets si vous préférez. Il faudra alors faire fondre le chocolat dans un fer ou un récipient étroit et profond : vous aurez des vrais Mikado faits maison, mais en encore meilleur.

 



 

Et voilà pour la première partie de ce menu de Noël : l’apéritif !

Evidemment, la liste est exhaustive. Vous verrez que je ne partage pas de recette de faux gras : j’aime bien en acheter un pour Noël, mais je ne me prends pas la tête à en faire un maison. Pour être honnête, je trouve que tous les faux gras se valent et se ressemblent… Et même si c’est assez classique d’en faire à Noël, ce n’est pas vraiment indispensable pour moi. Je n’ai, de toute façon, jamais aimé le foie gras, donc je ne ressens pas le besoin de le véganiser (je trouve que c’est une perte de temps hahaha). Cependant, si vous êtes fan de faux gras, j’ai déjà fait un article sur mes faux gras préférés qu’on retrouve facilement en magasin et magasin bio. Il y a plein d’autres alternatives maintenant, alors n’hésitez pas à me partager votre préférée en commentaire.

Il ne reste plus qu’à se servir un bon verre de vin, et le Réveillon peut commencer ♥

J’espère que toutes ces petites recettes faciles et vraiment savoureuses vous plairont et que vous sentez l’inspiration monter en vous ! Si vous avez des classiques que vous faites à tous vos apéritifs de fête, partagez-les en commentaire que tout le monde puisse en profiter. Et pour ne pas louper une seule de mes recettes de fêtes, restez dans le coin – abonnez-vous à mes réseaux pour ne pas en perdre une seule miette :  Instagram | Facebook | YouTube . On se retrouve bientôt pour la suite de ce menu de Noël !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *