Focaccia sans pétrissage

Le pain le plus fameux d’Italie avec une méthode facilitée au possible : voici la recette de focaccia sans pétrissage dont vous aviez besoin dans votre carnet de recette, et dont vous ne pourrez plus vous passer après. Une croûte bien croustillante, une mie moelleuse et aérée, et quasi aucun travail si ce n’est mélanger et attendre ; lancez-vous. Vous avez déjà tous les ingrédients.

 

 



 

La focaccia fait partie de ses pains qu’on a tou.te.s envie de faire au moins une fois. Peut-être parce que c’est gras, on la considère comme un pain friandise, un morceau de comfort food, quelque chose d’un peu fancy qu’on achèterait à la fin d’une journée promenade et shopping, ou pour pique-niquer un soir de printemps, sur la pelouse d’un parc londonien, avec une petite bouteille de rosé… C’est peut-être trop spécifique pour vous, mais moi, je l’ai fait, et je le referais bien.

Ce pain plat puise ses racines dans l’Antiquité : né entre la Grèce et l’Italie il y a bien longtemps, il est considéré comme la « fougasse » italienne, et peut être trouvé en autant de variantes qu’il y a de villes en Italie (du coup, j’espère qu’aucun.e Italien.ne viendra corriger ma version avec véhémence). Ce qui est bien, c’est qu’on peut tout faire avec la focaccia : s’en servir pour manger des dips, la manger telle quelle, en faire des petits sandwichs, bref, c’est comme les naans : la seule limite, c’est votre imagination.

 

 



 

Je n’ai pas beaucoup de recettes « sans pétrissage » sur mon blog. Pourtant, j’adore les pâtes levées sous toutes leurs formes : cinnamon rolls, brioches à la citrouille, pain au levain, bagels… Toutes ces recettes comportent quasi les mêmes ingrédients : farine, eau, sel, sucre, huile… et levure. La levure a quelque chose de fascinant : elle change le volume, la texture, le goût des aliments. C’est l’ingrédient le plus important des pâtes levées, et, d’ailleurs : ne remplacez jamais de la levure de boulanger dans une recette par de la levure chimique.

Heureusement, la focaccia est l’une des recettes de pâtes levées la plus facile à faire sans pétrissage ! Le secret : garder une pâte ultra humide et la faire fermenter longtemps, pour que la levure fasse elle-même tout le travail. Je la fais fermenter au frigo pour que la pousse soit plus lente et que la pâte ne se dessèche pas trop vite ; puis, une deuxième fois à température ambiante, pour que la pâte se détende et soit parsemée de bulles qui rendront la focaccia bien moelleuse. 0% de travail, 100% de résultats ♥

 

 



 

La focaccia est un pain délicieux ultra classique dont il est toujours bon d’avoir une recette sous le coude – surtout une recette aussi facile à faire que celle-ci. Si la pâte levée vous fait peur, commencez par celle-ci ! Peu de vaisselle à faire, un résultat toujours bon, sans parler du fait que vous pouvez la modifier à l’infini selon vos goûts : ajoutez-y, si vous le voulez, des olives, du pesto, des oignons caramélisés, des tomates séchées, des tomates cerises, des figures: tout est bon sur une focaccia.

J’espère vraiment que cette recette vous plaira et que vous vous précipiterez pour la faire : elle vaut tellement le coup ♥ Surtout, si vous la faites, n’oubliez pas de me laisser un commentaire : ça m’aide beaucoup (et ça aide beaucoup les autres lecteurices quand je réponds à vos questions !). Si vous aimez mon travail, sachez que vous pouvez me soutenir financièrement avec uTip, de manière régulière ou occasionnelle, il n’y a aucune obligation. Et si vous avez envie d’en voir plus, suivez-moi sur les réseaux : Instagram | Facebook | YouTube .

 

Imprimer Pin
5 de 1 vote

Auteur L'Herboriste

Ingrédients

  • 350 g de farine T65 ou riche en protéines
  • 1 c. à café de sel
  • 1/2 c. à soupe de sucre
  • 1 sachet de levure de boulanger instantanée si vous utilisez de la levure de boulanger à activer, activez-la dans l'eau mélangée au sucre
  • quelques branches de romarin facultatif
  • 250 g d'eau tiède
  • 3 c. à soupe d'huile d'olive
  • + de l'huile d'olive pour huiler

Instructions

  • Dans un saladier, mélangez la farine, le sel, le sucre et la levure de boulanger instantanée. Si vous le souhaitez, mélangez-y également du romarin coupé grossièrement.
  • Ajoutez l'eau et l'huile d'olive puis mélangez à la cuillère jusqu'à obtenir une pâte très hydratée.
  • Couvrez d'huile d'olive, puis retournez la pâte dans le saladier à l'aide d'une maryse et huilez à nouveau par-dessus.
  • Couvrez d'un torchon humide et laissez monter au frigo entre 12 et 24 heures.
  • Le lendemain, votre focaccia devrait avoir bien poussé. Sortez-la du frigo et préparez un moule de 20cm de diamètre (ou plus grand si vous préférez la focaccia fine) en y répartissant un filet d'huile d'olive.
  • Avec une maryse, décollez la pâte à focaccia de son saladier et versez-la dans le moule. Etalez-la dans le moule, en appuyant avec vos doigts et votre paume pour lisser le dessus de la pâte.
  • Couvrez d'une assiette et laissez monter encore 2 heures, ou jusqu'à ce que la surface soit pleine de petites bulles. A ce moment-là, préchauffez le four à 220°C.
  • Une fois chaud, ajoutez les toppings que vous voulez sur votre focaccia, puis versez sur la surface un nouveau petit filet d'huile d'olive. Enfoncez maintenant vos doigts à travers la pâte, quasi jusqu'au moule, dans toute la pâte.
  • Saupoudrez d'un peu de gros sel puis enfournez pour environ 30 minutes, ou jusqu'à ce qu'elle soit dorée.
  • Une fois hors du four, laissez reposer 5 minutes puis sortez la focaccia de son moule pour la laisser refroidir sur une grille.
  • Régalez-vous !

 





3 thoughts on “Focaccia sans pétrissage”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *