Steaks hachés et boulettes sans viande (vegan, sans gluten)

Vous cherchez une recette pour faire des steaks hachés vegan pour des burgers ou un barbecue, une recette de boulettes pour accompagner une sauce tomate, ou même du haché pour faire des lasagnes ou un hachis parmentier ? Cette viande hachée sans viande à tout faire (vegan) va vous changer la vie : elle fait tout à la fois. Elle est simple à faire, ne vous demandera pas d’y passer tout l’après-midi, et en plus, vous n’avez même pas besoin de four… Et elle est sans gluten. Regardez la vidéo :

 

 



 

Il y a une recette sur mon blog qui est tout aussi populaire aujourd’hui que le jour de sa sortie : ma recette de WTF seitan (wash the flour seitan, c’est à dire : seitan de farine lavée). Cette recette donne un seitan à la texture complètement folle et se prépare avec un simple paquet de farine de blé blanche. Mais… Une question revient souvent : comment faire quand on ne peut pas manger de gluten ? Hé bien, on ne peut pas. En tout cas, on ne peut pas faire de seitan, en tout cas techniquement. Mais ça ne veut pas dire pour autant qu’on ne peut pas faire des alternatives à la viande sans gluten.

Et qui sont, bien évidemment, délicieuses, en plus de ça.

Ça faisait plusieurs mois que j’avais l’idée de créer une recette de boulettes ou de steaks vegans – mais sans gluten, et sans cuisson au four. Je ne voulais pas non plus que ça ait un goût de pas vegan, en faisant des steaks à base d’haricot rouge ou d’une quelconque autre légumineuse (je n’ai rien contre vous si vous aimez ça, mais ces falafels tout mous, très peu pour moi). Je voulais un steak vegan qui ait un bon goût de steak, et qui soit au moins aussi bon que les alternatives que j’achète de temps en temps à Noz (parce que jamais je vais en acheter en grandes surfaces vu les prix).

Et je dois dire qu’après quelques tests, les résultats ont complètement dépassé mes attentes. Non seulement j’ai fait une recette de steaks que j’adore et que je peux refaire dès que j’en ai envie, mais on peut aussi se servir de cette recette pour créer des boulettes ou même de la « viande » hachée pour faire des hachis, des bolognaises… 

Bref, j’ai fait une recette de viande hachée. Mais sans viande, évidemment. Et qui se tient merveilleusement bien à la cuisson : ça n’accroche pas, et ça ne se détruit pas en mille morceaux.

 

Steaks vegan

 

Steaks vegan

 



 

Pour confectionner cette recette, je me suis appuyée sur une de mes meilleures amies : la protéine de soja texturée (ou protéine de pois texturée, si jamais vous ne pouvez pas consommer de soja). Je vous ai déjà écrit un article sur comment préparer les protéines végétales texturées, avec ma méthode pour qu’elles soient ENFIN bonnes (hé oui, les réhydrater 30 minutes dans l’eau bouillante, désolée mais ce n’est pas ça qui les rendra délicieuses). Ici, la méthode sera la même : on va préparer nos PVT avec des assaisonnements, puis pour pouvoir les former ensuite, il faudra les mélanger à d’autres ingrédients.

Pour faire cette recette, vous aurez donc besoin :

  • de PVT / PST : ce sont les protéines végétales texturées, que je trouve même en vrac à Intermarché ou à Carrefour, mais que vous pouvez aussi trouver en paquet aux rayons bio des grandes surfaces. Prenez-les de taille moyenne : n’utilisez surtout pas les PST toute fines, et évitez les très gros morceaux comme les médaillons
  • d’assaisonnements : pour donner du goût à notre pâte et à nos PVT, comme par exemple du paprika fumé, de l’ail, du poivre blanc, de la sauce soja… 
  • de flocons d’avoine : ou de farine d’avoine, si vous en avez, puisqu’on va les réduire en poudre de toute façon. Ces flocons d’avoine vont absorber l’humidité et rendre la texture de la pâte plus homogène, sans se sentir en goût ni en texture. Vous pouvez aussi utiliser de la farine de sarrasin, qui, comme la farine d’avoine, peut se manger sans être cuite. 
  • des lentilles : car, oui, il faut bien quelque chose pour rassembler tous nos ingrédients et « coller » nos PST ensemble ! Si j’ai choisi les lentilles c’est parce que d’après-moi, ils sont moins farineux que les autres légumineuses comme les haricots rouges ou les pois chiches. Ils ont aussi un goût beaucoup plus discrets, et une couleur idéale pour des steaks sans viande
  • un œuf de lin : encore une fois, c’est pour rassembler nos ingrédients et être sûre qu’ils ne tombent pas en morceaux à la cuisson. Vous pouvez aussi utiliser un œuf de graines de chia (mais par pitié, utilisez des chias moulues), ou si vraiment vous avez besoin d’une alternative, faire un œuf de fécule de maïs en faisant 1/2 c. à soupe de fécule + 1 c. à soupe d’eau mélangées et passées au microondes pour que ça épaississe. Ou une petite patate, ça fonctionne aussi.

Pas besoin de tofu, pas besoin de betterave, de courgette, de champignon, ou d’un milliard d’autres ingrédients comme dans de nombreuses recettes. Vous n’avez même pas besoin d’oignon (même si vous pouvez toujours en faire cuire à la poêle et l’ajouter à votre pâte). Tout ce dont vous aurez besoin, en plus de ça, c’est un mixeur.

Et voilà.

 

Steaks vegan

 



 

La pâte a tendance à sécher un peu au frigo donc je vous conseille de la conserver dans un tupperware bien fermé. L’avantage, c’est qu’une fois tous les ingrédients mixés ensemble, hé bien… La pâte peut se manger telle quelle. Vous pouvez donc vous en servir pour tout, même pour faire par exemple de la farce. Ça me donne des idées pour Noël, tiens…. Et j’espère que ça vous donnera des idées aussi ! Une fois que vous avez fait ce haché vegan, vous n’avez plus qu’à laisser parler votre créativité.

Chez moi, j’ai utilisé ces délicieux steaks hachés vegan pour faire des burgers, et les boulettes pour faire une sauce à spaghettis. Et vraiment, c’est un bon-heur.

J’ai hâte d’avoir vos retours sur cette recette parce que moi, je sens que je ne vais plus pouvoir m’en passer. J’adore le fait que les steaks et les boulettes se tiennent parfaitement, et qu’ils sont encore plus délicieux une fois dorés dans une poêle avec un peu d’huile. Si vous les faites au barbecue, surtout, dites-moi qu’est-ce que ça a donné ! Bref, je suis sûre que vous achèterez moins de steaks tout prêts et que vous les ferez chez vous parce que c’est tout aussi bon, et pas si compliqué ♥ N’oubliez pas de me laisser un commentaire quand vous ferez la recette, est abonnez-vous sur les réseaux : Instagram | Facebook | YouTube !

 

Boulettes vegan

 

Boulettes vegan

Steaks boulettes végé
Imprimer Pin
5 from 1 vote

Steaks et boulettes (vegan)

Portions 4 steaks ou environ 16 boulettes
Auteur L'Herboriste

Equipment

  • un mixeur

Ingrédients

Pour réhydrater les PST

  • 100 g de protéines de soja texturées ou protéines de pois texturées
  • 2 c. à soupe de sauce soja ou équivalent
  • 1 c. à café de paprika fumé
  • 1/2 c. à café d'ail en poudre
  • 1/4 c. à café d'oignon lyophilisé facultatif si vous n'en avez pas
  • 1 grosse pincée de poivre blanc, de poivre noir, de cumin et de thym
  • 1/2 cube de bouillon à défaut, du sel
  • 400 g d'eau

Le reste des ingrédients

  • 30 g de flocons d'avoine
  • 100 g de lentilles brunes, cuites et égouttées
  • 1 "oeuf" de lin (1 c. à soupe de lin moulu + 1 c. à soupe d'eau bouillante) pour des alternatives, lire la partie "oeuf de lin" dans mon article

Instructions

  • Pour réhydrater les PST : dans une casserole, mélangez tous les ingrédients des PST.
  • Faites chauffer à feu moyen, puis surveillez en laissant frémir et en mélangeant régulièrement.
  • Quand il n'y a plus de liquide, goûtez un gros PST : s'il est cuit, c'est bon - s'il est encore trop ferme, rajoutez un peu d'eau et laissez cuire jusqu'à ce les PST soient tendres.
  • Sortez du feu.
  • Préparez à l'avance votre "œuf" de lin.
    Dans votre mixeur, mixez avant tout les flocons d'avoine pour obtenir une poudre.
  • Ajoutez ensuite les lentilles et l'œuf de lin, puis mixez jusqu'à obtenir une pâte homogène.
  • Quand c'est le cas, ajoutez les PST réhydratées : mélangez-les d'abord avec la pâte, directement dans le mixeur, puis mixez par à-coup en mélangeant régulièrement si nécessaire. Vous voulez obtenir une pâte où il reste encore des petits morceaux de PST pour donner de la texture, mais qui se tient quand on essaye de former une boule.
    Mixez jusqu'à obtenir la bonne texture.
  • Quand c'est bon, transvasez votre pâte dans un saladier. Goûtez, et ajustez les saveurs si besoin en mélangeant directement dans votre saladier.
  • Pour faire des steaks hachés, divisez la pâte en 4, formez des steaks, puis faites-les dorer à la poêle avec de l'huile.
    Pour faire des boulettes, divisez la pâte en 16, formez des boulettes et faites-les dorer à la poêle avec de l'huile avant de les manger ou de les ajouter à une sauce (faites pareil si vous utilisez la pâte en simple haché pour un bolognaise ou autre).
    Si vos mains collent un peu à la pâte, n'hésitez pas à les huiler légèrement.
  • Pour conserver la pâte, transvasez-la dans un tupperware et fermez bien. Conservez 2 à 3 jours au frigo.

 

 



 



4 thoughts on “Steaks hachés et boulettes sans viande (vegan, sans gluten)”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notez cet article