Flan pâtissier à la vanille (vegan)

Le flan pâtissier fait partie de ces classiques indémodables de la pâtisserie française – et il fait aussi partie de mes pâtisseries préférées ! L’avantage : c’est une pâtisserie très facile à faire. Une pâte brisée maison toute simple, une bonne couche de crème pâtissière à la vanille recuite au four, une texture à la fois ferme et fondante… De quoi vous offrir une part de réconfort sans trop d’effort.

 

 



 

Vous m’avez beauuuuucoup réclamé cette recette chaque fois que je vous montrais mes flans en story instagram. Et si je ne l’ai pas fait plus tôt, c’est parce qu’à vrai dire, je voulais mettre au point une recette de pâte brisée ultra facile à faire, non pas à la margarine, mais à l’huile. Et heureusement, j’y suis arrivée sans trop de difficulté ! Pas besoin d’ingrédients spécifiques ou difficiles à trouver : de la farine, de l’huile, du sel, de l’eau. Et c’est tout.

Ce qui est bien, c’est que cette pâte est facile à faire, en plus d’être extrêmement agréable à travailler. Ce que ça veut dire, c’est qu’au moment de l’étaler, elle ne devrait pas se rétracter et rendre l’abaisse impossible à faire. Le secret ? Hé bien, il n’y en a pas vraiment – comme toutes les pâtes de ce type, il faut arrêter de mélanger dès que les ingrédients sont bien incorporés, et surtout, il faut laisser la pâte reposer une heure au frigo.

 

 



 

Mais parlons de ce qui nous intéresse vraiment : la crème pâtissière, ou, comme on dit, l’appareil à flan… Car ce mélange n’est au final qu’une simple crème pâtissière, cuite sur le feu puis recuite dans le four une fois versée sur la pâte. Et pour toutes les crèmes pâtissières, j’utilise les mêmes proportions : 1 poids donné de lait, 10% du poids du lait en fécule, 20% environ en sucre, et 5% environ en margarine (mais ça dépend des recettes). 

On obtient une crème pâtissière lisse, délicieuse, à la texture parfaite. Je trouve l’agar-agar inutile pour le flan, mais il peut servir pour d’autres recettes où la crème a besoin d’avoir une bonne tenue, comme par exemple pour mon fraisier vegan. Ici, la fécule suffit amplement. D’ailleurs, en vidéo, je vous montre un produit que j’utilise souvent pour mes crèmes pâtissières : la poudre à flan. C’est de l’amidon (de la fécule déjà cuite, quoi) mélangé à de l’arôme et du colorant – mais de la fécule de maïs et une pincée de curcuma les remplacera aisément.

 

 



 

J’espère vraiment du fond de mon petit coeur que cette recette vous plaira ! C’est un dessert facile à faire, même s’il demande quelques étapes, mais surtout, c’est un dessert qui impressionne vraiment et qui plaît toujours. Surtout, n’oubliez pas de me laisser un commentaire si vous le réalisez ! Et si vous avez envie de me soutenir, suivez-moi sur les réseaux sociaux : Instagram | Facebook | YouTube . J’adore y discuter avec vous ♥ Allez, place à la recette !

 

Imprimer Pin
5 de 6 votes

Auteur L'Herboriste

Equipment

  • un cercle de 20 centimètres de diamètre et 4 centimètres de haut, ou un moule à manqué du même diamètre

Ingrédients

Pour la pâte brisée

  • 200 g de farine T55
  • 1/4 de c. à café de sel
  • 40 g d'huile neutre type tournesol, colza ou mélange d'huiles
  • entre 60 et 70g d'eau bien froide

Pour l'appareil à flan

  • 800 g de lait de soja vanille
  • 1 gousse de vanille, OU 1 c. à café de pâte de vanille, OU de l'arôme vanille tout simple
  • 150 g de sucre
  • 50 g de margarine
  • 80 g de fécule de maïs + 1 pincée de curcuma pour la couleur ou de poudre à crème

Instructions

Pour la pâte brisée

  • Dans un saladier, mélangez la farine et le sel.
  • Ajoutez l'huile, puis mélangez à la fourchette jusqu'à obtenir un résultat sablonneux.
  • Ajoutez les 3/4 de l'eau, et mélangez - puis continuez à ajouter l'eau petit à petit, jusqu'à ne plus avoir de gros morceaux secs après avoir mélangé.
  • Fraisez deux ou trois fois (regardez la vidéo pour comprendre ce geste), faites une boule de pâte, puis mettez-la à l'étroit dans un tupperware (j'utilise un tupperware pour éviter le film plastique).
  • Laissez reposez au frigo une heure.
  • Préparez votre cercle en le posant sur une plaque couverte de papier cuisson, ou, si vous utilisez un moule à manqué, en posant votre moule sur une plaque de cuisson (pour éviter de salir votre four si la crème déborde).
  • Au bout d'une heure, sortez la pâte et étalez-la sur un plan de travail. Pour bien l'étaler sans problème et sans qu'elle colle, je vous conseille vraiment de regarder ma vidéo où je vous explique tout pas à pas.
  • Quand la pâte est étalée et qu'elle dépasse de plus de 4 centimètres votre cercle (ou moule à manqué), roulez-la délicatement sur votre rouleau à pâtisserie, puis déroulez-la sur votre moule, en faisant attention à ce qu'elle dépasse bien des bords du moule.
  • Foncez votre moule avec la pâte : cette étape peut sembler compliquée, mais il vous suffit de prendre votre temps pour bien recouvrir l'intérieur de votre moule avec la pâte sans faire de plis.
  • Coupez l'excédent de pâte en passant un coup de rouleau sur votre moule, remontez légèrement les bords de la pâte contre le moule avec vos doigts.
  • Laissez reposer au congélateur. Cette étape permet à la pâte de ne pas se rétracter du tout à la cuisson et d'obtenir un beau flan - si vraiment vous ne pouvez pas faire autrement, laissez reposer au frigo.

Pour l'appareil à flan

  • Versez le lait dans une casserole et faites chauffer sur le feu jusqu'à ce que le lait soit bien chaud.
  • Retirez du feu. Si vous utilisez une gousse : grattez l'intérieur de la gousse, ajoutez les graines au lait, ainsi que la gousse. Si vous utilisez de la pâte de vanille : ajoutez-y une cuillère à café, mélangez bien. Laissez le lait reposer une heure (je le fais reposer en même temps que ma pâte brisée) - il n'est pas nécessaire de faire reposer si vous utilisez de l'arôme liquide tout simple.
  • Une fois la vanille infusée, préchauffez votre four à 190°C.
  • Versez la moitié de votre sucre dans la casserole sur le lait. Mélangez bien, retirez la gousse si besoin, et faites chauffer le lait à nouveau.
  • Dans un gros saladier qui ne craint pas la chaleur, versez le reste de votre sucre, et votre fécule de maïs + curcuma. Mélangez bien au fouet pour défaire les possibles grumeaux.
  • Quand le lait est prêt à s'échapper de la casserole (quand il commence à bouillir), sortez-le du feu et commencez à le verser petit à petit sur votre mélange sucre + farine tout en fouettant.
  • Une fois tout le lait versé, le mélange devrait avoir épaissi (si votre lait n'était pas assez chaud et que le mélange n'est pas épais, ce n'est pas grave, continuez) - retransvasez le tout dans la casserole.
  • Faites chauffer la crème dans la casserole en mélangeant à la maryse, et sortez la casserole du feu dès les premiers signes d'ébullition.
  • Hors du feu, ajoutez la margarine et mélangez vigoureusement pour bien l'incorporer à la crème.
  • Sortez votre pâte foncée du congélateur (ou du frigo). Si besoin, égalisez les bords de la pâte en passant un coup de couteau.
  • Versez toute la crème sur votre pâte. Lissez le dessus légèrement avec une maryse, puis enfournez pour 35 à 45 minutes de cuisson.
  • Quand le flan a fait un dôme bien coloré (marron, marron foncé), sortez votre flan du four. Laissez le retomber et refroidir un peu à température ambiante, puis complètement au frigo pendant toute une nuit (minimum 5 heures).
  • Vous pouvez enfin déguster votre délicieux flan !

 



 



20 thoughts on “Flan pâtissier à la vanille (vegan)”

  • Quelle dose de chocolat serait-il possible d’ajouter pour en faire un flan chocolat ?
    Merci pour toutes ces superbes recettes simples et délicieuses 🙂

    • Ça dépend d’à quel point tu le veux chocolaté – d’après moi, 100g donnera un bon goût, 200g sera bien délicieusement décadent ! Le tout étant d’utiliser un vrai bon chocolat noir.

  • Je viens de faire cette recette, le flan refroidit sur mon plan de travail avant d’aller au frigo. Je pense qu’il ne sera pas parfait et que ça demandera un peu d’entraînement pour le réussir parfaitement mais c’était quand même plutôt facile et surtout très bien expliqué. J’ai douté sur la pate brisée, pourquoi n’est elle pas sucrée ? Enfin je te fais confiance et j’ai suivi ta recette à la lettre on verra bien en tout cas il sens très bon !

    • Je suis sûre qu’il était parfait ! Le flan c’est vraiment une pâtisserie qui pardonne très facilement. Il n’y a pas de sucre dans la pâte car traditionnellement, il n’y a pas de sucre dans la pâte brisée, et c’est cette pâte qu’on utilise pour les flans. Mais si tu préfères, tu peux toujours en rajouter 🙂

  • Flan très bluffant aussi bien en terme de visuel que de goût bien que j’ai un peu chargé en curcuma !

  • Bonjour et merci beaucoup pour cette recette, je vais la tester !
    Je me rends compte que la recette vegan est la même que la recette de flan traditionnel mais sans oeufs dans le mélange sucre-maizena (et avec lait végétal). Les oeufs n’ont donc pas vraiment d’utilité dans une recette de flan traditionnel ? Ou bien le lait de soja est-il plus protéiné ? Je me demande comment ça fonctionne 🙂
    Bonne continuation !
    Estelle

    • En effet dans certaines préparations, je trouve les oeufs plutôt inutiles. Dans le flan, on les utilise pour différentes raisons : leur rôle de liaison et de coagulation (+ le goût qu’ils apportent). On peut avoir le même résultat avec du liquide et un agent liant, comme la farine ou la fécule. Pour la texture et la tenue, on choisira plutôt un liquide protéiné (lait de soja). Au final, c’est surtout le goût qui change. Personnellement, je préfère les pâtisseries sans oeufs : après plusieurs années de véganisme, je trouve que les pâtisseries contenant des oeufs sentent et goûtent l’omelette… On peut donc faire des crèmes pâtissières et des flans sans casser des oeufs 🙂

  • Merci beaucoup pour ta formidable recette, très facile à réaliser, je l’ai suivie pas à pas et le flan était délicieux ! Approuvé par celles et ceux qui l’ont goûté, ma grand-mère m’a même dit que ce flan était meilleur que le sien et a fini par « Tu as mis combien d’œufs ? » Alors je tenais à te remercier vraiment, hâte de tester d’autres de tes recettes.

  • Ce flan est merveilleux et très simple à réaliser! Et pour une fois qu’on a tout dans son placard 🥰 Merci Coraline pour cette chouette recette

  • Flan réalisé avec succès ! Merci pour la recette ! On ne distingue AUCUNE différence avec un flan tradi, mais je suppose que la qualité du lait végétal et de la vanille utilisés est primordiale. J’en referai !

  • Bonjour Coraline,
    J’ai réalisé ta recette hier et un grand bravo, le flan est excellent, rien à envier à un flan classique.
    Merci pour toutes ces idées, tes recettes fiables et la qualité esthétique des tes photos/vidéos.
    Vraiment classe.

  • Cette recette a l’air super bonne ! Il faut vraiment que je la fasse. C’est étonnant parce que dans les recettes de flan vegan on retrouve souvent de l’agar agar dans la crème, tu n’en a pas utilisé, j’imagine qu’avec ton expérience grâce au CP tu as voulu reproduire le plus proche possible la version classique et donc ça ne nécessitait pas d’agar agar

    • J’avoue que je n’ai pas mangé de flan classique depuis bon nombre d’année… Je ne l’ai même pas fait pour le CAP hahaha (mise à part en version végane)
      Comme je le dis dans l’article, je trouve l’agar-agar complètement inutile. J’ai bien essayé cette recette avec un peu d’agar-agar, et vraiment, la texture devient beaucoup trop ferme… La fécule suffit amplement à figer la crème, qui reste ultra ferme mais fondant en bouche. Alors qu’avec l’agar-agar, hé bien, ça n’est pas fondant en bouche hahaha
      Du coup, ça tombe bien, ça rend la recette encore plus simple !

  • Merci pour cette recette ! J’adore les flans, j’ai déjà eu l’occasion de réaliser avec succès les recettes de Perle en sucre et de la boulangerie végétale parisienne Land&Monkeys… il me tarde donc de faire ta version au plus vite ♡

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *