Galette à la vraie frangipane (vegan)

J’aime la galette, savez-vous comment ? A la vraie frangipane, tout simplement ! La galette à la frangipane se fait souvent usurper son nom : trop régulièrement, on dit faire une galette à la frangipane… Alors que celle-ci n’est qu’à la crème d’amande. Pourtant, il y a bien de la crème d’amande dans la frangipane – mais pas que… Et c’est grâce à ce petit ajout que la frangipane est une crème absolument divine.

 

 



 

L’année dernière, je vous ai partagé ma recette de galette à la crème d’amande (même s’il faudrait que je la mette à jour, car je ne mets plus d’oeuf de lin dans mes crèmes d’amande). Cette année, je vous partage la galette ultime : celle à la frangipane. Mais quelle est donc la différence ? La frangipane est tout simplement une crème d’amande à laquelle on ajoute de la crème pâtissière, préparée légèrement en avance et refroidie.

C’est cette différence qui fait passer une galette de « miam » à « OHMYGOD » : la frangipane est beaucoup plus gourmande, beaucoup plus fondante, beaucoup plus délicieuse. Le goût devient un peu plus complexe, mais c’est surtout la texture qui ravit les papilles : comme les vraies galettes achetées toute prête, la frangipane a plus de tenue, plus d’épaisseur. Pour ma part, la frangipane est la meilleure des galettes, celle qui a illuminé chacun des mois de janvier de mon enfance.

 

 



 

Personnellement, je ne suis pas très galette aux goûts originaux. D’accord, ça a l’air bon dit comme ça : les galettes noisette et chocolat, praliné et citron, pistache et framboises… Mais je ne sais pas pourquoi, je suis bien plus attirée par les galettes aux goûts classiques : ce sont elles qui me ravissent et me régalent. Du coup, je testerai peut-être d’autres saveurs… Mais pour ça, j’attendrai l’année prochaine. Si, en tout cas, l’envie me dit.

Concernant la pâte feuilletée de cette recette, je ne la fais pas moi-même. Soyons d’accord : j’ai mon CAP pâtisserie, je sais faire de la pâte feuilletée. Mais c’est long. Trèèèèès long. Et à faire une pâte feuilletée, je préfère faire une pâte levée feuilletée, pour les croissants et les pains au chocolat. Du coup, j’ai adapté les quantités aux dimensions des pâtes du commerce, soit 32 centimètres de diamètre. De quoi faire une grosse galette pour régaler tout le monde.

 

 



 

Un autre petit détail : ne faites pas mon erreur… Ne prenez pas des pâtes feuilletées « épaisses », achetez plutôt des classiques. Vous verrez pourquoi sur ma vidéo : ma galette, si belle avant cuisson, s’est transformée en monstre de Frankenstein une fois au four. Des bosses partout, un marquage bien moche… Heureusement, l’habit ne fait pas le moine : ce n’est pas parce qu’une galette ne ressemble pas à celle de Cédric Grolet, qu’elle ne sera pas tout bonnement délicieuse.

J’espère que cette recette vous plaira ! Je m’excuse de mon absence de ces dernières semaines : si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous savez déjà que j’étais en plein déménagement. Et si vous ne me suivez pas sur les réseaux, voici une bonne raison de le faire ! Retrouvez-moi sur Instagram | Facebook | YouTube  où je vous partage plus de contenu (et je vous parle beaucoup plus librement de mon quotidien sur insta). Allez, je vous laisse avec la recette ♥

 

Imprimer Pin
5 de 2 votes

Auteur L'Herboriste

Ingrédients

  • 2 pâtes feuilletées classiques 32 cm de diamètre

Pour la frangipane

    Partie crème pâtissière

    • 180 g de lait soja ou amande
    • 20 g de fécule de maïs
    • 25 g de sucre
    • 1 c. à café d'arôme vanille

    Partie crème d'amande

    • 120 g de margarine
    • 120 g de sucre
    • 150 g de poudre d'amande
    • 20 g de fécule de maïs
    • quelques gouttes d'arôme d'amande amère

    Pour le sirop de nappage (facultatif)

    • 30 g de sucre
    • 30 g d'eau

    Instructions

    Partie crème pâtissière

    • Dans une petite casserole, mélangez bien au fouet le sucre et la fécule.
    • Ajoutez petit à petit le lait en fouettant, pour éviter les gros grumeaux.
    • Faites chauffer le tout à feu doux jusqu'à ce que le mélange épaississe et commence à bouillir.
    • Sortez du feu, mélangez-y la vanille, puis laissez la crème refroidir complètement (transvasez-la dans un récipient si nécessaire) jusqu'à ce qu'elle devienne solide.

    Partie crème d'amande

    • Dans un saladier, mélangez ensemble à la fourchette la margarine et le sucre.
    • Ajoutez la poudre d'amande et mélangez jusqu'à obtenir une pâte plus ou moins dense.
    • Versez par-dessus la fécule et l'arôme d'amande amère, puis incorporez. Votre crème d'amande est prête.

    Montage

    • Préchauffez votre four à 200°C.
    • Une fois la crème pâtissière complètement refroidie (elle devrait être solide, un peu comme un flan), utilisez un fouet pour la détendre au maximum. Ce n'est pas très grave s'il y a des grumeaux.
    • Ajoutez la crème pâtissière détendue à la crème d'amande, et incorporez bien.
    • Déroulez l'une de vos pâtes feuilletées sur une plaque de cuisson. Déposez-y toute la frangipane et étalez pour avoir une couche de crème de taille homogène, en laissant un bord de 2 ou 3 centimètres sur le pourtour de la pâte.
    • Déposez une petite fève dans votre crème (l'étape la plus importante !).
    • Mouillez les bords de votre pâte, puis déroulez ensuite votre deuxième pâte feuilletée pour la poser par-dessus la frangipane. Scellez les bords en appuyant doucement et en évitant au maximum de créer des poches d'air entre les deux pâtes - pour ça, lissez les pâtes en partant du bord de la frangipane jusqu'au bord de la galette.
    • Dorez la pâte (j'utilise un petit mélange de lait végétal, de sucre et de café) avec un pinceau, puis tracez vos marquages avec la pointe d'un couteau.
    • Enfournez pour 20 à 30 minutes de cuisson, ou jusqu'à ce que la galette soit bien dorée.

    Pour le nappage (facultatif)

    • Pour faire briller votre galette, vous pouvez la napper avec du sirop. Pour faire votre sirop, versez le sucre et l'eau dans une petite casserole.
    • Faites chauffer sur feu doux en mélangeant pour que le sucre se dissolve, puis arrêtez de mélanger quand c'est le cas.
    • Laissez chauffer jusqu'à ce que le sirop chauffe à gros bouillon, puis sortez du feu.
    • Utilisez un pinceau pour napper toute la galette pendant que le sirop et la galette sont encore chauds.
    • Régalez-vous !

     



     



    8 thoughts on “Galette à la vraie frangipane (vegan)”

    • Bonjour Coraline ! Pourquoi plus d’oeuf de lin dans la crème d’amande ? Moi j’avais trouvé ca très bon :))

      • Ce n’est pas une question de saveur, mais plutôt une question de texture ! J’ai remarqué que dans la galette, l’oeuf de lin rendait la crème d’amande trop molle, ce qui fait qu’elle s’étale à la cuisson – hors, on veut une crème plutôt ferme pour donner une belle couche de crème d’amande / frangipane… Du coup, pour certaines recettes je conserve l’oeuf de lin (pour la bourdaloue par exemple), mais pour d’autres je trouve que c’est mieux de faire sans 🙂

    • Tu as le don de rendre les recettes qui me paraissent trop compliquée en recette simple et délicieuse ! J’ai fait 2 essais et dès le premier coup c’était réussi ! J’ai seulement piqué un peu plus les pâtes feuilletées pour éviter qu’elles gonflent trop à la cuisson.
      Merci, on m’a comparé les galettes à celles de pâtisserie (grâce au sirop notamment) ! 🥰

    • Et bien… on en est à 4 galettes (presque 5) réalisées et tout autant de francs succès a la dégustation !

      Les omnis ne voient pas la différence, vous pouvez y aller les yeux fermés !

      Merci pour la recette 🙂

    • Recette parfaite, elle a ravie les papilles de toute ma famille non-vegan ! Ils l’ont adoré je dirais même (et Dieu sait que c’est pas gagné quand c’est vegan avec eux haha). Elle est tout simplement succulente et de plus facile à réaliser ! Je recommande à 1000%

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *