Fondue végane, savoureuse et filante

On est encore en hiver : ça veut dire qu’on peut manger de la fondue sans aucune culpabilité. Et par fondue, je veux dire de la fondue végane bien sûr, sans cruauté animale ! Cette version vous permettra de retrouver tout ce qu’on attend d’une fondue : son filant, son réconfort, son goût doux et prononcé de vin… Le tout, sans aucun lait, fromage, ou produit d’origine animale.

 

 

Une fondue végane, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas si difficile à faire. Il suffit d’avoir quelques ingrédients clefs : du miso blanc, et de la farine de tapioca. Pour le miso blanc, je vous ai déjà mis en garde contre le miso de la marque Danival. Bon. Sachez que quelques abonné.e.s ont fait mes fauxmages avec, et ont bien aimé – même si je vous conseille de prendre une autre marque si vous le pouvez (en épicerie spécialisée, épicerie « asiatique », ou parfois magasin bio – vous pouvez y trouver du miso rouge, qui fonctionnera aussi).

Maintenant, pour la farine de tapioca, c’est un peu plus délicat. Pourquoi je ne conseille pas d’alternative ? Parce que rien ne remplace exactement la farine de tapioca, qui confère justement au fauxmage sa texture filante (comme vous pourrez voir sur la photo juste en dessous !). Si vraiment vous n’en trouvez pas en épicerie « asiatique » ou épicerie du monde, vous pouvez essayer de prendre le tapioca de la marque Tipiak (en grande surface) et de le mixer au blender. Tamisez le tout pour obtenir de la farine. Je ne l’ai jamais fait vu que j’ai de la farine de tapioca (je crois qu’on va finir par faire un traffic), mais je pense qu’à défaut, ça devrait fonctionner.

Il y a un troisième ingrédient secret : le jus de choucroute. C’est le jus qu’on obtient en pressant de la choucroute CRUE (non cuisinée), qu’on peut acheter en magasin bio ou grande surface – personnellement, je le conserve au congélateur. Cet ingrédient confère un petit goût fermenté à la fondue – je ne dirais pas qu’il fait toute la différence, mais il aide à retrouver ce goût fromager. Cependant, c’est un ingrédient facultatif : vous pouvez le remplacer par du vinaigre de cidre, et ce sera tout aussi bien. 

 

 

 

Une dernière chose : vous remarquerez que toute ma recette est en grammes, même pour les liquides. Je vous avoue que quand je dois utiliser la balance, j’ai plutôt la flemme de devoir aussi sortir mon verre doseur pour prendre des mesures. Techniquement, les mesures en volumes varient légèrement au niveau du poids, mais ça n’aura pas d’impact sur cette recette. Votre fondue est trop liquide ? Rajoutez un peu de tapioca. Trop ferme ? Rajoutez du lait de soja ou du vin. Et voilà !

J’ai vraiment essayé de faire au plus simple possible pour cette recette. Vous le savez, je déteste créer des recettes avec des ingrédients impossibles à trouver, c’est pour ça que je vous donne des conseils au niveau du miso et du tapioca. Du coup, j’espère vraiment que cette recette vous séduira ! Si c’est le cas, n’oubliez pas de laisser un commentaire, et abonnez-vous sur mes réseaux sociaux : Instagram | Facebook | YouTube .

 

Imprimer Pin
5 de 3 votes

Portions 2 à 3 personnes
Auteur L'Herboriste

Ingrédients

  • 1/2 gousse d'ail
  • 200 g de lait de soja NON SUCRÉ
  • 100 g de vin blanc vegan
  • 50 g d'huile végétale neutre
  • 1 bonne c. à soupe de jus de choucroute (FACULTATIF : à remplacer par défaut par 1/2 c. à soupe de vinaigre de cidre)
  • 15 g de levure maltée
  • 40 g de miso blanc
  • 25 g de farine de tapioca
  • 1/8 c. à café de coriandre en poudre
  • 1/8 c. à café d'ail semoule
  • 1 pincée de poivre

Instructions

  • Frottez l'intérieur de votre caquelon (personnellement, j'utilise simplement une petite casserole) avec la gousse d'ail coupée en deux. Soyez généreux.se.
  • Ajoutez maintenant tous les autres ingrédients : le lait de soja, le vin, l'huile, le jus de choucroute (ou le vinaigre), la levure maltée, le miso blanc, et les épices.
  • Fouettez avec un fouet pour que tout soit bien mélangé.
  • Il est maintenant temps de faire chauffer votre mélange sur feu doux, tout en mélangeant avec une maryse pour pouvoir râcler le fond et les bords.
  • Laissez chauffer jusqu'à ce que la fondue ait épaissi et soit bien filante. Normalement, lorsque votre fauxmage commence à bouillir, votre fondue est prête.
  • Servez immédiatement avec du pain ou les accompagnements de votre choix.
  • Vous pouvez faire la fondue à l'avance et la conserver au frigo. Pour la servir plus tard, réchauffez sur feu doux en ajoutant, si besoin, un peu de lait de soja.


5 thoughts on “Fondue végane, savoureuse et filante”

  • Cette fondue est incroyable, je l’adore elle a un super goût ! Ce qui me manquait vraiment c’était de ne pas pouvoir faire une fondue l’hiver ! Là c’est bon grâce à toi !!! Toute la famille a adoré, merci !

  • J’ai longuement attendu cette recette et je ne suis absolument pas déçu !
    La texture est filante, le goût est bon et équilibré et on a vraiment l’impression d’avoir une fondue au fromage. J’ai déjà essayé une autre recette il y a quelques mois mais rien de comparable à celle çi.
    Je la réessaye dans quelques temps pour faire goûter à des proches omnivore :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *