Nems végans légumes et PST cuits au four

Vous m’avez demandé des recettes comfort food, alors quoi de mieux que ces nems végans cuits au four ? Fourrés de PST, de vermicelles de riz et de légumes, ils sont croustillants, satisfaisants, et tout bonnement savoureux. Le fait qu’ils soient cuits au four n’enlèvent rien à leur gloire, et facilitent leur confection – j’espère donc que vous vous laisserez tenter par ces petites merveilles.

 

 



 

Je ne sais pas vous, mais j’ai très souvent mangé des nems au restaurant « chinois » – bien que ça ne soit absolument pas un plat chinois. Quand on y pense , beaucoup des plats servis dans ce type de restaurant ne sont pas originaires de Chine, mais de différents pays d’Asie… et pourtant, nous voilà à faire un énième raccourci qui sous-entend que l’Asie = la Chine, alors que c’est un continent plein de cultures et de traditions aussi nombreuses que variées.

Mais nous sommes là pour discuter nourriture, alors sachez que les nems (au masculin) nous viennent du Vietnam ! Généralement farcis de divers viandes, de légumes et / ou de vermicelles de riz, ces sortes de beignets entourés d’une feuille de riz sont frits. La farce n’est pas assaisonnées d’herbes ou d’épices, cependant, j’en rajoute un peu dans ma recette pour leur donner plus de goûts. De même pour la sauce soja, qui apporte un côté umami – vous pouvez vous en passer si vous préférez.

 

 

 



 

J’ai été surprise en regardant des recettes de nems à la viande, de voir qu’il y avait souvent des œufs mélangés à la farce. Je ne sais pas si c’est pour la tenue, ou simplement une question de goût – car les nems tiennent très bien tout seul, sans avoir à y mélanger un agent liant ! Tant que les nems sont bien roulés, mais pas trop serrés, ils se tiennent très bien même après plusieurs bouchées. Et au four, la feuille de riz devient bien croustillante.

Pour tremper les nems, j’avoue ne pas avoir trouvé de recette maison de sauce pour nems qui me convienne pour l’instant… Du coup, j’ai enroulé mes nems dans des feuilles de salade, et je les ai trempés dans de la sweet chili sauce. C’est une sauce à la fois sucrée et acidulée qui se marie très très bien avec les nems. Je trouve la mienne dans une épicerie du monde, mais certaines grandes surfaces en ont aussi au rayon cuisine du monde.

 

 

 



 

J’espère que cette recette vous plaira ! Elle demande quelques étapes, mais elle n’est pas si difficile à réaliser. Et pour rouler les nems, c’est encore plus rapide à deux ! Si vous la faites, n’oubliez pas de me laisser un petit commentaire, ça m’aide vraiment beaucoup. Et si vous ne me suivez pas encore sur les réseaux sociaux, qu’attendez-vous ? Retrouvez-moi sur Instagram | Facebook | YouTube . Allez, place à la recette ♥

 

Auteur L'Herboriste

Ingrédients

  • une quinzaine de feuilles de riz
  • 1 carotte
  • 1/2 oignon
  • 2 ou 3 feuilles de chou chinois
  • 1 part de vermicelles de riz
  • 1/4 c. à café de gingembre en poudre facultatif
  • 1/2 c. à café d'ail facultatif
  • 1/2 c. à café de sel
  • 1/4 c. à café de poivre
  • 1 c. à café de sauce soja facultatif

Pour les PST

  • 60 g de PST de petites tailles ou hachées
  • 400 g d'eau en mettre moins si vous utilisez des PST hachées
  • 1 cube de bouillon à défaut, du sel
  • 1 c. à café de paprika fumé
  • 1/2 c. à café d'ail en poudre
  • 1/4 c. à café de gingembre en poudre
  • 1/4 c. à café de poivre
  • 1 grosse pincée de coriandre en poudre

Instructions

  • Préparez d'abord les PST : dans une casserole, mélangez tous les ingrédients.
  • Portez à ébullition et laissez bouillir tout doucement, en mélangeant régulièrement, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de liquide.
  • Goûtez les PST pour voir si elles sont assez réhydratées : si non, ajoutez de l'eau et prolongez la cuisson, si oui, retirez du feu et laissez refroidir.
  • Dans un bol, déposez vos nouilles de riz et recouvrez d'eau bien chaude. Laissez réhydrater.
  • Pendant ce temps, râpez votre carotte, émincez finement votre oignon et les feuilles de chou, et ajoutez le tout à un saladier. Vous pouvez remplacer ou utiliser d'autres légumes : champignons noirs, champignons de paris, du poireau... Privilégiez les légumes qui ne sont pas gorgés de jus.
  • Egouttez bien les vermicelles de riz, et coupez-les avec un ciseau une douzaine de fois pour obtenir des fils moins longs. Ajoutez les vermicelles aux légumes.
  • Si vous avez utilisé des PST de petites tailles, hachez-les un peu. Je préfère faire ça plutôt que d'utiliser des PST sèches déjà hachées car je préfère la texture.
  • Ajoutez les PST aux légumes et aux vermicelles.
  • Ajoutez le poivre, le gingembre, l'ail, le sel, la sauce soja, puis mélangez bien.
  • Préchauffez le four à 200°C.
  • Préparez un grand saladier en le remplissant d'eau chaude, et une grande plaque à découper en bois.
  • Immergez une première feuille de riz une dizaine de secondes dans l'eau chaude, puis déposez-la sur la plaque à découper. Si elle est encore trop ferme, laissez-la réhydrater quelques secondes en plus.
  • Déposez environ deux cuillères à soupe de la farce, puis roulez le nem sans serrer trop (regardez ma vidéo pour voir la méthode si vous ne savez pas comment faire !). Déposez-le ensuite sur une plaque de cuisson couverte de papier cuisson.
  • Recommencez jusqu'à ne plus avoir de farce - vers la fin, prenez soin de presser le restant de farce pour retirer l'excédent de liquide qui est tombé au fond de saladier.
  • Une fois les nems roulés et posés sur la plaque, huilez-les à l'aide d'un pinceau.
  • Enfournez pour environ 30 minutes de cuisson, ou jusqu'à ce que les nems soient croustillants.
  • Laissez légèrement refroidir, puis dégustez avec de la sauce aigre-doux ou de la sauce à nems véganes.

 



 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *