Pierogi noix et oignons caramélisés, sauce “gorgonzola” (vegan)

Avez-vous deviné ce que je préparais avec mes indices laissés sur Instagram ? Si vous pensiez à des raviolis… Vous n’étiez pas loin ! Sorte de raviolis polonais, mes pierogi vegan sont constitués d’une pâte fraîche maison renfermant un mélange de purée de pomme de terre, de noix et d’oignons caramélisés. Accompagnés d’une sauce fromagère type gorgonzola, vous ravirez vos papilles et vous persuaderez définitivement vos invités qu’on peut être tout aussi gourmand et sophistiqué en étant vegan…

 

 

Les pierogi vegan

Originaires de Pologne (où je puise également mes origines, comme le sauront ceux qui connaissent mon nom de famille), les pierogi (ou perogies) sont comme des raviolis que l’on fait bouillir quelques minutes dans l’eau avant de les faire revenir dans du beurre ou de l’huile, à la manière des gnocchis. Traditionnellement fourrés avec de la purée de pomme de terre, on y ajoute aussi du fromage, des oignons, des légumes, bref, une farce qui peut contenir tout ce dont on a envie.

A vrai dire, je n’en avais jamais mangé ou entendu parlé avant d’être étudiante au

 

x Etats-Unis. Des pierogi étaient régulièrement servis à mon université, et – ô joie ! – l’une des recettes qu’ils proposaient était végane. Maintenant revenue en France, j’ai donc eu envie de les recréer, car ici, impossible d’en trouver ou de trouver de bons raviolis vegans dans les magasins.

Ces raviolis sont techniquement facile à faire, même s’ils prennent un peu de temps. Cependant, le résultat en vaut la chandelle ! L’avantage, c’est que les pierogi se congèlent très bien – à ce moment-là, il faudra les congeler crus, avant toute cuisson, puis les consommer dans les mois suivants en les faisant cuire normalement.

 

La sauce “gorgonzola”

Quel vegan n’a jamais entendu “c’est trop dur d’arrêter le fromage” ? Il faut l’avouer : le fromage fait partie de notre culture. Croûte dure, pâte molle, affinés, bien puants, j’ai personnellement grandi en mangeant du fromage tous les jours. Alors évidemment, il y a des marques comme La Petite Frawmagerie, qui font des fromages à base de cajou – mais ils  ne sont pas disponibles partout, et soyons honnêtes, ils ne sont pas à la portée de tous les porte monnaies…

Heureusement, vous pouvez très bien en faire maison ! C’est ce que j’ai appris grâce aux livres du Gentle Chef, que je vous recommande grandement si vous parlez anglais. C’est là que j’y ai tout appris en terme de fromages à base végétale, et ma sauce “gorgonzola” est donc un dérivé d’une de ces recettes, qui se trouve être la recette de mon fromage végétal préféré. Merci Chef Skye !

Ma sauce a-t-elle le goût du gorgonzola ? Non, elle ne le reproduit pas à la perfection – et d’ailleurs, malgré tous les fromages que j’ai goûtés, aucun n’avait un goût de fromage comme les fromages laitiers que j’ai pu mangé en grandissant. Mais ma sauce a définitivement un goût fromager, surtout grâce au miso blanc, que vous ne pouvez pas substituer dans cette recette. Ayez confiance et laissez-vous surprendre ! Pour la couleur verte, j’ai utilisé de la spiruline, mais elle est totalement facultative, je ne l’ai donc pas listé dans la recette.

Je ne vous embête plus, voilà la recette ! 

Pierogi aux noix et oignons caramélisés, sauce "gorgonzola"

De délicieux raviolis farcis de purée, de noix et d'oignon, accompagnés d'une sauce fromagère exquise. Un régal pour vos papilles !

Type de recette: Accompagnement, Plat principal
Pour: 40 à 50 pierogi
Auteur: L'Herboriste
Ingrédients
Pour la pâte
  • 450 g de farine
  • 1 c. à café de sel
  • 1 c. à soupe d'huile
  • 250 mL d'eau
Pour la farce
  • 500 g de pommes de terre cuites
  • 1 c. à soupe de margarine végétale
  • 1 pincée de poivre et de muscade
  • 1 gros oignon
  • 1 poignée de noix
  • 2 c. à soupe de sucre
  • sel au goût
Pour la sauce "gorgonzola"
  • 200 g de tofu soyeux
  • 1 c. à soupe de miso blanc
  • 1/8 c. à café d'ail en poudre
  • 1/8 c. à café de sel
  • 1 c. à soupe de jus citron
  • 2 c. à soupe de vin blanc, rosé, ou autre alcool du même genre facultatif si vous ne buvez pas d'alcool mais le goût sera fortement altéré
  • 3 c. à soupe d'eau
Instructions
Pour la pâte
  1. Mélangez tous les ingrédients jusqu'à obtenir une boule lisse assez farinée pour ne pas rester accrochée à vos doigts. Pas besoin de la pétrir, seulement d'obtenir une texture homogène. 

  2. Divisez-la en deux (pour plus de facilité quand vous l'abaisserez), enveloppez les deux boules dans du film plastique et réservez au frigo jusqu'à utilisation.

Pour la farce
  1. Écrasez dans un grand bol vos pommes de terre cuites avec la margarine, le poivre, la muscade et du sel.

  2. Émincez finement les oignons et concassez les noix.

  3. Faites revenir les oignons dans une poêle huilée. Une fois translucides, ajoutez-y les noix, saupoudrez de sucre, mélangez un peu et laissez caraméliser quelques minutes.

  4. Mélangez le tout avec la purée.

Pour la sauce fromagère
  1. Mixez tous les ingrédients ensemble dans un petit robot ou un mixeur plongeant.

  2. Réservez au frigo jusqu'à utilisation.

Pour le montage
  1. Prenez une boule de pâte. Sur un plan de travail bien fariné, abaissez la pâte à l'aide d'un rouleau, en farinant également le dessus. La pâte doit atteindre environ 2mm d'épaisseur, assez fine sans être cassante ou impossible à manipuler.

  2. Avec un verre ou tout autre objet du même genre, découpez des disques d'environ 8cm de diamètre dans la pâte.  (vous pouvez également choisir d'en faire de plus petits)

  3. Prenez un disque dans votre main. Déposez-y une petite cuillère de farce (pas plus !), pliez le disque en deux en forme de demi-lune, et scellé les bords en les pinçant avec vos doigts. Aidez-vous des photos dans l'article !

  4. Répétez jusqu'à épuisement. S'il vous reste de la pâte, vous pouvez en faire des pâtes fraîches.

Pour la cuisson
  1. Faites bouillir de l'eau dans une grande casserole en tenant à proximité une poêle chaude sur le feu, avec un peu de margarine végétale.

  2. Faites bouillir quelques pierogi dans l'eau pendant deux minutes.

  3. Une fois bouillis, sortez-les de l'eau et faites-les revenir dans la poêle chaude avec un peu de beurre (ou d'huile) pour les faire dorer.

  4. Dégustez chauds ou froids, en les trempant dans la sauce que vous pouvez également déguster réchauffée ou tout simplement froide. Un délice !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *