Poêlée pâtes et choux de Bruxelles au vin blanc

Vous ne direz pas non à une petite poêlée de choux de Bruxelles, surtout avec des pâtes, et parfumée au vin blanc ? ♥ Mais siii, croyez-moi, les choux de Bruxelles sont vos amis – et même si je peux être difficile en terme de légumes (rappelez-vous, même si je cuisine beaucoup avec, je n’aime pas les courges, surtout leurs textures), moi, je les adore. Et ma mission, c’est que vous les adoriez aussi.

 

 



 

Les choux de Bruxelles font mauvaise presse. Entre les bouillies informes de la cantine, les choux en boîte de mamie, et ceux surgelés qui décongèle à la vapeur, rien ne va. En France, on est plus que nombreux.ses à associer les choux de Bruxelles à de très mauvais souvenirs gustatifs… Mais si ce n’est pas nos papilles qui nous trompaient, mais la manière dont ces choux, pourtant si délicieux, sont préparés ? Et s’il suffisait, comme souvent, de bien les cuisiner ?

Oubliez les choux en boîte et les surgelés, à moins d’aimer la bouillie de chou. Trouvez-vous déjà de bons, vrais choux de Bruxelles frais : ça tombe bien, c’est la saison ! De mi-automne jusqu’à la fin de l’hiver, chez moi, on se gave donc de choux de Bruxelles. A la poêle, au four, ou même en salade, les choux de Bruxelles, c’est délicieux, tant que c’est cuit de la bonne manière. Et pour ça, ils ont besoin de deux cuissons : un passage à la vapeur, et un passage à la poêle ou au four pour dorer.

 

 



 

Pourquoi les faire cuire à la vapeur en premier ? Déjà parce que de cette manière, les choux deviennent bien tendres, jusqu’au cœur. Je trouve que lorsqu’on ne les cuit qu’à la poêle ou au four, les choux sont parfois trop croquants. Ensuite, cette cuisson permet d’atténuer ce goût amer ou moutardé qu’on retrouve avec certains choux de Bruxelles et qui peut être un peu trop fort en bouche. Et quand on cherche un peu de douceur, c’est quand même vachement mieux. 

Mais tels quels, ils n’ont pas vraiment d’intérêt. On les fait donc revenir à la poêle (ou rôtir au four, mais ici, on parle de poêlée !) avec de l’huile pour les rendre bien dorés comme il faut. Et là, ils deviennent absolument spectaculaires. On peut pousser plus au moins la cuisson – personnellement, je les aime bien dorés. Ils ont l’air un peu cramé dans la vidéo, mais je vous assure que ce n’est qu’une impression : ils sont juste comme il faut.

 



 

J’espère vraiment vous faire aimer les choux de Bruxelles avec cette recette ♥ Vraiment, croyez-moi : moi non plus je n’aimais pas ça avant. Mais ensuite je les ai redécouverts aux USA, où ils les font rôtir, et j’ai enfin compris à côté de quoi je passais. Au passage, pour le vin blanc, j’utilise le vin blanc de cuisine de La Villageoise, qui est vegan. Evidemment, la poêlée peut se faire sans… Mais il lui manquera un petit je-ne-sais-quoi.

Et si jamais vous avez vraiment peur des choux de Bruxelles, pourquoi ne pas tester cette recette avec, par exemple, des petits fleurons de brocolis ? En tout cas, n’oubliez pas de me laisser un commentaire si vous faites cette recette ! Et si vous aimez ce que je fais et que vous avez envie de me soutenir, n’oubliez pas de me suivre sur les réseaux : Instagram | Facebook | YouTube .

Imprimer Pin
5 de 1 vote

Portions 2 personnes
Auteur L'Herboriste

Ingrédients

  • entre 400 et 500 g de choux de Bruxelles frais
  • 180 g de pâtes
  • 1 bonne pincée de poivre
  • sel au goût
  • 1 noix de margarine
  • 10 cL de vin blanc

Instructions

  • Enlevez les feuilles abîmées de vos choux de Bruxelles, coupez le bout du pied, puis coupez les en deux.
  • Faites chauffer un fond d'eau dans une casserole, déposez les choux sur une marguerite vapeur et déposez le tout dans la casserole quand l'eau boue.
  • Couvrez et laissez cuire 10 minutes.
  • Pendant ce temps, faites chauffer une casserole d'eau salée pour vos pâtes.
  • Quand les choux de Bruxelles ont fini leur cuisson à la vapeur, retirez-les de la casserole, faites chauffer une poêle bien huilée, puis versez-y vos choux quand l'huile est chaude.
  • Laissez dorer à feu moyen-vif en mélangeant très régulièrement pour ne pas qu'ils brûlent.
  • Pendant ce temps, ajoutez vos pâtes à l'eau qui boue. Sous-cuisez vos pâtes : 1 minute de moins par rapport aux indications du paquet pour des pâtes tendres, 2 minutes de moins pour des pâtes al dente (j'ai utilisé des orechiette à 12 minutes de cuisson, je les ai donc faites cuire pendant 10 minutes). Les pâtes finiront de cuire à la fin de la recette.
  • Je fais dorer mes choux pendant que les pâtes cuisent pour que la recette soit rapide. N'hésitez pas à baisser (ou même à éteindre momentanément le feu) si vos choux dorent trop vite.
  • Quand les pâtes sont cuites et les choux bien dorés, égouttez fermement les pâtes, puis ajoutez-les à la poêle en chauffant sur feu vif.
  • Ajoutez une noix de margarine, mélangez bien, puis salez, poivrez et mélangez à nouveau.
  • Enfin, versez sur le tout votre petit verre de vin. Mélangez bien avec une spatule.
  • Une fois le vin évaporé (c'est très rapide), votre poêlée est prête.
  • Servez-vous et régalez-vous !

 



 



2 thoughts on “Poêlée pâtes et choux de Bruxelles au vin blanc”

  • Ah j’ai hâte de tester !
    (par contre je crois que tu as oublié d’enlever tes notes brouillon, on voit encore les « pub » et « photo » entre chaque paragraphe…)

    • Oula, soit j’étais très fatiguée, soit j’ai dû faire une mauvaise manip parce que je suis sûre et certaine que je n’avais pas laissé mon article avec des morceaux de brouillons hahaha merci beaucoup de m’avoir prévenue ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *