Naans à l’ail

Ces naans à l’ail sont une petite merveille : ils peuvent accompagner vos curry, vous servir de wrap, accompagner du houmous… Et si vous omettez l’ail, vous pourrez même en faire des naans sucré, comme j’ai fait hier, avec du chocolat, des amandes caramélisées et de la banane cuite à la poêle. Bref, les possibilités sont infinies.

 

 

Le pain naan est originaire d’Asie centrale : on le retrouve énormément comme aliment de base de la cuisine indienne. Et, comme toute bonne française, j’adore le pain, toute sorte de pain, et j’adore donc les naans. D’ailleurs, saviez-vous que le pain (qu’importe quel type de pain) est l’aliment de base de la plupart des cultures, tout pays confondu ? C’est ce qui nourrissait les gens, rassemblait les gens, le pain participant à créer des sociétés. J’ai vu ça dans le documentaire Cooked, l’épisode sur l’air – et je vous conseille grandement de le regarder (c’est sur Netflix, si ça vous intéresse !).

En tout cas, je tiens à préciser que je n’affirme en aucun cas que ma recette est fidèle aux recettes traditionnelles. J’ai fait une pâte simple, avec des ingrédients simples qu’on a en général chez nous, puis j’ai fait cuire le tout à la poêle. Je vous conseille évidemment une poêle anti-adhésive – je n’ai pas testé cette recette dans plusieurs poêles. Même si je doute que la pâte accroche, surveillez vos naans quand ils sont sur le feu.

 

 

 

Bon, maintenant, il faut que je vous parle de la levure de boulanger instantanée VS la levure de boulanger basique. Comment savoir si sa levure de boulanger est instantanée ou non ? Regardez la recette proposée sur le sachet ou le paquet (mais oui, on vous propose toujours une recette de brioche ou de pain) : disent-ils de mélanger la levure directement avec la farine et les ingrédients secs ? Dans ce cas, elle est instantanée. Si non, ou s’ils disent de mélanger la levure avec les ingrédients liquides : il faut d’abord la faire activer dans l’eau tiède. Voilà.

J’espère que cette recette vous plaira, et que vous me ferez des retours ! Vous pouvez bien sûr ajuster la recette : retirer l’ail, ou fourrer les naans… Si vous voulez les fourrer, je vous conseille d’étaler la pâte très finement, de déposer votre « fourrage » (hahaha) et de refermer avec un autre morceau de pâte étalé très très finement. Bref, c’est pas sorcier. Je vous laisse avec la recette, mais avant, n’oubliez pas de me suivre sur les réseaux sociaux : Instagram | Facebook | YouTube !

 

Imprimer Pin
5 de 2 votes

Naans à l'ail

Portions 8 beaux naans
Auteur L'Herboriste

Ingrédients

  • 400 g de farine T45
  • 1 sachet de levure de boulanger voir ce que j'ai écrit au-dessus
  • 1 c. à café de sel
  • 1 c. à café de sucre
  • 1 c. à café d'ail semoule à ajuster selon vos goûts
  • 15 cL d'eau chaude
  • 2 c. à soupe d'huile d'olive
  • 1 yaourt de soja équivalent à 100g

Pour ajouter sur vos naans (facultatif)

  • un peu d'huile d'olive mélangée à du persil frais et du sel

Instructions

  • Dans un grand saladier, déposer la farine.
  • Mélangez-y l'ail semoule, le sel (c'est important pour que la levure ne rentre pas en contact direct avec le sel), puis votre levure de boulanger instantanée et votre sucre. Attention : si votre levure doit être activée dans l'eau, ne la mélangez pas directement à la farine et procédez de la bonne façon (activation dans l'eau tiède avec un peu de sucre).
  • Faites un puits dans votre mélange de farine : versez-y le yaourt et l'huile d'olive. Commencez à mélanger à la fourchette, puis ajoutez l'eau petit à petit. Si votre levure de boulanger doit être activée, c'est dans cette eau qu'elle se trouvera.
  • Personnellement, je rajoute l'eau en trois fois pour ne pas trop hydrater ma pâte, en mélangeant entre chaque fois.
  • Une fois l'eau ajoutée, transvasez la pâte sur votre plan de travail propre pour la malaxer. Essayez d'ajouter aussi peu de farine que possible.
  • Malaxez 3 à 4 minutes, puis formez une boule - votre pâte doit être légèrement collante, mais facile à manipuler.
  • Déposez votre pâte dans un saladier, couvrez d'un torchon humide et laissez monter entre 1h30 et 2h dans un endroit chaud. (Je ne rajoute pas d'huile à mon saladier)
  • Quand la pâte a bien gonflé, sortez-la du saladier et posez la sur votre plan de travail. Coupez-la en deux, formez ces deux moitiés en boudin, et divisez chaque boudin en 4 pour obtenir 8 pièces. Formez une boule avec chaque pièce.
  • Commencez à faire chauffer votre poêle sur feu vif.
  • Sur votre plan de travail, étalez une pièce de pâte pour former un naan. La forme n'a pas à être parfaite. Je l'étale sans rajouter aucune farine - la pâte devrait coller au plan de travail mais ne pas rester accrochée quand vous la décollez. Si besoin, n'ajoutez qu'un tout petit peu de farine.
  • Etalez-la selon l'épaisseur voulue, décollez-la puis posez-la à plat sur votre poêle chaude en baissez légèrement le feu. Couvrez avec un couvercle et laissez cuire 2 minutes.
  • Au bout des 2 minutes, découvrez et retourner votre naan, puis prolongez la cuisson découvert de 1 ou 2 minutes.
  • Si votre naan gonfle beaucoup avec le couvercle, comme je vous le montre en vidéo, inutile de couvrir la poêle, faites cuire vos naans sans couvercle.
  • Répétez pour tous vos naans, puis régalez-vous !
  • Facultatif : étalez un peu d'huile d'olive mélangée à du persil et à du sel par-dessus vos naans pour qu'elles soient encore plus délicieuses.


1 thought on “Naans à l’ail”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *